Blog Archives

Le cas (presque) typique…


C’est le cas presque typique…

Une personne, souvent une femme, se casse un os sans avoir fait quoi que ce soit de particulier…

Et les examens montrent un squelette bien déminéralisé, alors que personne n’avait rien vu venir.

Pourtant, on le sait : l’article (et la vidéo) le dit d’ailleurs. 70% des femmes âgées sont atteintes d’ostéoporose, et presque toutes les autres d’ostéopénie.

Et l’ostéoporose multiplie les risques de fractures par 6 ! Et par des traitements médicaments, on peut ramener à des risques multipliés par 2 par rapport à une personne ayant des os solides.

Ce blog est destiné à nous éviter cela en prenant les choses beaucoup plus en amont et en proposant les bons comportements qui protègent et renforcent les os : calcium, vitamine D, protéines, magnésium, comportements anti-inflammatoires, digestion harmonieuse, exercice physique adapté (avec impacts, si possible)…

Allez, il est bientôt l’heure de s’y mettre !

Bonne journée à toutes et tous.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/osteoporose-un-suivi-medical-adapte_2983105.html

Encore des soucis avec la vitamine A


Nous avions déjà signalé dans un article précédent les problèmes que l’excès de vitamine A pose en matière de santé osseuse.

Un nouvel article vient confirmer ces problèmes en rapportant une expérience faite sur des souris.
Les souris ne sont pas des êtres humains, vous avez parfaitement raison.

Simplement, comme nous savons déjà que la vitamine A peut entraîner des problèmes osseux chez les êtres humains, cette expérience nous permet de rappeler ce que nous savions déjà.

Et il convient également de rappeler qu’il y a des quantités très importantes de vitamine A dans le foie, à tel point qu’il est déconseillé aux femmes enceintes.

Bref, quand nous prenons de la vitamine D sous forme d’huile de foie de poisson (foie de morue, par exemple), nous ne rendons pas réellement service à notre squelette (ni à notre santé générale, d’ailleurs) et nous ne luttons pas contre l’ostéoporose.

Prenons soin de nous !

https://www.centrepresseaveyron.fr/2018/10/10/trop-de-vitamine-a-pourrait-nuire-a-la-sante-des-os,4727226.php

Vitamine D : tout et son contraire…


Si vous voulez ne plus rien comprendre à la vitamine D, lisez cet article : on y trouve tout et son contraire…

En effet, l’article cite une étude réalisée en Nouvelle-Zélande qui a testé des apports en vitamine D sur les fractures, les chutes et la densité minérale osseuse.

La conclusion est qu’en l’absence de déficit, les apports de vitamine D sont inutiles et ne servent à rien. Ce qui compte, dans cet article, c’est que la conclusion n’est valable qu’en l’absence de déficit. Or nous savons précisément, par toutes les enquêtes qui sont menées en France, que les déficits concernent l’immense majorité de la population, particulièrement au sortir de l’hiver (et en automne).

Alors quel est l’intérêt d’un tel article, sinon d’attirer l’attention en faisant semblant de remettre en cause (si on lit rapidement) l’intérêt d’avoir des doses suffisantes de vitamine D.

Et ce d’autant plus que cet article indique qu’une étude sur 100.000 personnes est en cours pour savoir quel est réellement l’intérêt de la vitamine D au-delà de la solidité osseuse.

Bref, nous sommes en automne. L’immense majorité d’entre nous va être en déficit de vitamine D.

Il est temps de faire quelque chose !

Prenons soin de nous !

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/27070-Vitamine-D-complements-n-auraient-benefice-l-absence-deficit

Mieux connaître le sel


Nous savons que le sel est indispensable à la vie…

Nous savons aussi que l’excès de sel est néfaste pour notre santé à long terme : système cardiovasculaire, squelette (ostéoporose), reins, etc.

Ce test en 8 questions nous fait réfléchir sur nos connaissances et sur le sel et nous met devant l’évidence que nous en consommons beaucoup trop, même quand nous croyons faire attention.

Si vous voulez en savoir plus, si vous voulez mieux prendre soin de votre santé, faites le test.

Bonne journée à vous !

https://www.quechoisir.org/formulaire-quiz-sante-que-savez-vous-sur-le-sel-n58745

 

Réévaluation du Prolia


Tout le monde le sait : il vaut mieux prévenir que guérir, y compris en matière d’ostéoporose…

Il est vrai que le médicament parfait n’existe pas : il y a toujours des effets indésirables.

« Que choisir ? » avec son style inimitable (rien n’est assez bien) nous indique que Prolia vient d’être réévalué par la Haute Autorité de Santé en France. Ce médicament ne peut plus être prescrit qu’en seconde intention, après l’échec d’un premier type de traitement (en général, pour des raisons d’intolérance du malade).

La Haute Autorité préconise un suivi très précis et un traitement à l’arrêt du Prolia pour éviter que les os qui étaient protégés jusque là redeviennent très fragiles ensuite, comme cela a été signalé sur plusieurs cas durant l’été.

Ces médicaments ne sont pas anodins et ne sont pas agréables à utiliser. Mais ils permettent de diminuer de manière très importante les risques de fractures, et donc de mener une vie moins contrainte.

Quoi que l’on décide, il est important de revoir son hygiène de vie quand un diagnostic de faiblesse osseuse (ostéopénie ou ostéoporose) est réalisé.

En particulier, il est très important de travailler sur son équilibre par des exercices adaptés.

Prenons soin de nous pour nous faire de vieux os solides : c’est maintenant qu’il faut le faire !

https://www.quechoisir.org/actualite-osteoporose-l-interet-du-prolia-revu-a-la-baisse-n59117/

Il y a yaourt et yaourt…


Nous savions que les yaourts ont beaucoup de qualités pour renforcer les os, comme l’ont montré plusieurs études sur des dizaines de milliers de personnes publiées il y a moins de 5 ans.

Ils apportent beaucoup de calcium, ils contiennent très peu de lactose (la fermentation le détruit), ils contiennent peu de graisses (saturées).

Toutefois, il convient de bien les choisir comme le rappelle cet article. En effet, certains yaourts contiennent des quantités de sucres extrêmement importantes.

On connaît certains inconvénients du sucre à court terme et à long terme, et notamment des sucres rapides. On sait moins, parfois, que les sucres peuvent faciliter l’inflammation chronique. Or cette inflammation chronique perturbe le fonctionnement des processus biologique de notre corps, et en particulier la synthèse osseuse. Bref, avec des aliments trop sucrés, on endommage ses os.

C’est le contraire du but recherché !

Alors choisissons bien nos yaourts : pas trop gras et sans sucre… Nos os (et tout notre corps) apprécieront.

Bon appétit !

https://www.e-sante.fr/plusieurs-yaourts-epingles-pour-leur-taux-de-sucre/breve/616033

Ostéoporose chez les hommes


Ce n’est pas courant, un article qui parle d’ostéoporose chez les hommes !

C’est un entretien avec le chef du service de rhumatologie du grand hôpital de Lyon (Edouard Herriot).

D’habitude, il n’est question que de celle qui fait souffrir les femmes.

Mais avec l’augmentation de l’espérance de vie, cela arrive également aux hommes.

L’article mentionne l’importance du patrimoine génétique dans la déclaration de la maladie. Il rappelle la mortalité importante suite aux fractures (particulièrement chez les hommes, plus âgés souvent). Et il suggère de soigner son hygiène de vie :

On vous le dit depuis longtemps : et vous le savez, bien sûr !

Prenez soin de vous !

https://www.leprogres.fr/lifestyle/2018/09/23/osteoporose-un-homme-sur-quatre-est-concerne-en-france

Une brève sur l’ostéodensitométrie


Nous avions déjà traité la question dans un autre article

Et voici un très court article sur l’ostéodensitométrie.

Comme vous le savez, c’est l’examen qui permet de mesurer la densité minérale osseuse de nos os. On compare ensuite cette densité avec une densité de référence. En fonction des différences, on définit si l’os est bien minéralisé, s’il est un peu déminéralisé (ostéopénie) ou très déminéralisé (ostéoporose).
L’article fait un point très rapide sur les conséquences de l’ostéoporose (377.000 fractures), sur le déroulement d’une séance d’ostéodensitométrie, sur le coût et le remboursement de l’examen, sur les suites…

Il mentionne notamment de faire 30 mn de marche par jour, et là il pêche par défaut, car la marche est très insuffisante pour renforcer nos os (elle est par contre favorable à la santé générale).

Bon, nous savions déjà tout cela…

Prenons soin de nous !

http://www.agevillage.com/actualite-16902-1-C-est-quoi-une-osteodensitometrie-.html

Lutte contre le vieillissement


La semaine dernière, sur France-Culture (à la radio), il y avait une émission sur le vieillissement cellulaire et la façon dont des chercheurs étudient les façons de rajeunir les cellules.

C’est une émission un peu technique mais tout à fait passionnante sur les avancées actuelles de la science médicale et biologique sur la compréhension des phénomènes de vieillissement cellulaire et les résultats qui ont déjà été atteints.

On sait, en particulier, que l’ostéoporose est en partie (pas uniquement) dû au vieillissement des cellules osseuses qui fonctionnent moins, à l’inflammation chronique (qui se développe avec l’âge)…

Cette émission nous donne des espoirs importants pour les 10 ans qui viennent particulièrement en matière de qualité de vie en vieillissant, et également en matière d’allongement de durée de vie en bonne santé.

Un grand espoir pour nous tous !

Bonne journée à vous !

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/vieillissement-cellulaire-la-fontaine-de-jouvence

Ostéoporose à Oran


Le CHU d’Oran (en Algérie) organise des journées de conférences sur différentes maladies, leur développement et leurs traitements.

Parmi les maladies présentées, il y aura l’ostéoporose. Le CHU prévoit d’organiser des ateliers pour apprendre aux personnes touchées à éviter les chutes pour éviter les fractures.

Ce petit article nous rappelle deux points importants :

Allons, il est temps de prendre soin de nous… et de faire en sorte de rester longtemps solides sur nos jambes !

http://www.aps.dz/sante-science-technologie/78296-journees-de-medecine-physique-et-de-readaptation-fonctionnelle-prochainement-au-chu-d-oran