Dose sans danger de vitamine D

L’article cité vient de la presse médicale.

Il relate une grande étude américaine qui a été faite pour vérifier si des doses journalières de vitamine D plus importantes que les doses habituelles avaient un impact sur la diminution des cancers et des maladies cardiovasculaires.

L’étude a été faite sur 26.000 personnes de plus de 50 ans à qui on prescrivait soit un placébo, soit 2.000 UI de vitamine D par jour (soit 10 fois la dose recommandée en France : 200 UI/jour ou 5 mcg/jour). Nous en avions déjà parlé précédemment.

Rappelons que l’EFSA (Agence Européenne de Sécurité Alimentaire) recommande de ne pas dépasser 50 mcg/j (précisément 2.000 UI/j pour les adultes).

L’étude a montré une petite baisse des cas de cancer (4%), des cas de maladies cardiovasculaires (3%) et de la mortalité totale (1%) chez ceux qui prenaient de la vitamine D par rapport aux autres. Toutefois, ces chiffres sont jugés non significatifs par les experts car ils pourraient être tout simplement le fruit du hasard. Il faut aussi noter que les résultats varient selon les maladies…

Au final, nous savons que :

Prenons soin de nous et vérifions que nos apports en vitamine D sont suffisants (particulièrement en automne et en hiver) !

https://www.egora.fr/actus-medicales/rhumatologie/44282-supplementation-en-vitamine-d-pas-d-effet-preventif-sur-les

Laisser un commentaire

Fermer le menu