Les os fragiles des végétaliens

Il y a toutes sortes de raison pour manger moins de produits animaux…

Parfois, on entend dire que cela est meilleur pour la santé.

Ce n’est pas aussi évident que ce que l’on nous dit.

(Je vais me faire incendier par quelques lecteurs, mais cela sera utiles à beaucoup d’autres).

Cet article, court et clair, résume une étude espagnole faite sur la densité osseuse et les risques de fractures des végétaliens, des végétariens, des omnivores.

Il montre que les végétaliens ont des os beaucoup plus fragiles que les autres, ont plus de fractures… En outre, que le risque s’accroit après 50 ans.

Cette étude confirme d’autres études réalisées antérieurement : bref, on le savait déjà !

Cela signifie que l’on ne peut pas s’improviser végétaliens. Il y a beaucoup de précautions à prendre pour pallier aux déficits et aux carences que de tels régimes entraînent chez la majorité des personnes. Il faut notamment penser à des supplémentations, ce que éloigne d’une alimentation strictement naturelle…

Cela concerne les déficits en calcium, tout particulièrement.

Rappelons au passage que le régime alimentaire méditerranéen a été testé et validé de très nombreuses fois pour son impact positif sur la santé osseuse et la santé générale.

Bon appétit !

https://www.ladepeche.fr/article/2018/12/13/2924156-vegetaliens-gare-au-risque-de-fracture.html

 

Je souhaite recevoir mon livret en cadeau de bienvenue :
"Les 8 clefs pour protéger mes os".

Et je serai tenu(e) au courant des nouveaux articles.

Mon adresse restera confidentielle (cf. politique de confidentialité).

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Je souhaite recevoir mon livret en cadeau de bienvenue :

"Les 8 clefs pour protéger mes os".

Et je serai tenu(e) au courant des nouveaux articles.

Mon adresse restera confidentielle (cf. politique de confidentialité).