Sous ma montagne de sel…


 Sous ma montagne de sel…

 

Résumé :

Moi qui ne sale jamais rien, je pensais être trop bas dans ma consommation de sodium. Que nenni ! La mer morte circule en moi : je me cristallise dans le sel ! Il va falloir réagir…

 

 

J’ai suivi, voici quelques semaines, un cours en ligne de l’Université McGill de Montréal sur la nutrition et ce cours m’a sensibilisé une fois de plus à la question du sel dans l’alimentation. Me demandant où j’en étais, j’ai décidé de faire un petit suivi régulier de ma consommation de sel en mesurant l’élimination sur 24 heures d’affilée. Je n’entre pas dans les détails…

 

Il faut savoir que je ne resale jamais rien : Je craignais donc d’être un peu bas, même si je mange certains plats préparés et du pain, de temps en temps…

J’ai commencé au mois de mars, en notant ce que je mangeais dans la journée, et en comparant mon élimination avec les recommandations officielles (il s’agit d’être entre 3,3 et 5 g de sel par jour car j’ai un peu plus de 50 ans).

 

Le 11 mars dernier (colin + brocolis), tout allait bien : 3,9 g de sel.

Le 20 mars 2014 (steak de soja + légumes de couscous), ça se gâte : 5,7 g de sel !

Le 1° avril 2014 (colin + garniture de légumes), un léger mieux, mais encore trop : 5,4 g !

Le 9 avril 2014 (colin + ratatouille en conserve), c’est la catastrophe : 7,2 g !!!

 

Date Menu midi dose/jour Remarque
11/03/14 Colin + brocolis 3,9 g Excellent !
20/03/14 Steak soja + légumes couscous 5,7 g AÏE !
01/04/14 Colin + garniture de légumes 5,4 g Encore trop !
09/04/14 Colin + ratatouille 7,2 g Catastrophe !

 

 

Et c’est d’autant plus la catastrophe, que j’ai vérifié le 10 avril les limites maximales recommandées par l’OMS qui ont été baissées en 2013 de 5,8 g à 5,0 g par jour pour les adultes !

4 fois sur 5,  j’étais mal !

 

Je regarde de manière plus précise les indications sur mes boites de conserves et je constate avec horreur, que si les steaks de soja contiennent moins de 2 g de sel (ce qui est déjà beaucoup), la boite 4/4 de ratatouille en contient 7 g et les légumes de couscous presque autant (mais je les rince à l’eau avant de les faire chauffer). Certes, je ne mange pas toute la boite de ratatouille en une seul jour, seulement la moitié, mais cela fait quand même 3,5 g de sel !!!

 

Et moi qui m’étonnais d’avoir régulièrement des céphalées ! Voilà une cause à éliminer…

Bref, la ratatouille va rejoindre la longue liste des produits interdits (chez moi en tout cas) !

Sources :

OMS. Directives sur l’apport en sodium chez l’adulte et chez l’enfant, 2012

Food for Thought, Université McGill – CHEM181x, Montréal, 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *